La gestion des déchets

La quantité de déchets ménagers a doublé en moins de 30 ans. La nature et la diversité de ces déchets compliquent leur élimination. Devant de tels constats, l'époque où l'on jetait les déchets n'importe où et n'importe comment est révolue. La gestion des déchets révèle des enjeux environnementaux, financiers, sociaux et de citoyenneté de taille.

Des enjeux environnementaux

La gestion des déchets ménagers durable doit conduire à éviter le gaspillage des matières premières, de l’énergie et de limiter la pollution. Il est de l’intérêt de chacun, que soient réduits le plus possible le volume, le poids des déchets ménagers ainsi que leur impact sur l’environnement. Pour y parvenir, l’ensemble des acteurs doit s’impliquer dans une démarche de prévention.

Des enjeux financiers et économiques.

En application de la législation adoptée en 1992, la grande majorité des communes a dû rapidement abandonner l’élimination des déchets ménagers par simple enfouissement, peu coûteuse mais très polluante (décharges brutes), pour une élimination de ces déchets avec valorisation.
Cette gestion nouvelle et plus performante à inévitablement engendré de nouveaux coûts, tant d’investissements (centre de tri, déchèterie, ISDND…) que de gestion (bacs, matériels de collecte…). Pour couvrir ces dépenses, l’habitant contribuable paie la taxe d’enlèvement des ordures ménagères.

Des enjeux sociaux

Les emplois dans le secteur de la gestion des déchets ménagers et assimilés ont presque doublé entre 1992 et 2007. Les créations d’emplois de fonctionnement liés au traitement des déchets notamment par le tri sélectif, la valorisation matière et la construction des équipements de traitement, devraient continuer à progresser de manière non négligeable.

Des enjeux de citoyenneté

La mise en place d’une gestion moderne des déchets ménagers implique une prise de conscience par le consommateur-habitant-citoyen de ces enjeux et de leur conséquences, notamment pour ce qui à trait à sa consommation. De retour chez lui, après consommation des produits achetés, l’habitant est appelé a trier les déchets qu’il aura contribué à créer.