Les équipements

Le Centre de Tri pour les déchets recyclables

Ouvert depuis le novembre 1999, le Centre de Tri reçoit et conditionne les déchets recyclables déposés par les habitants dans les bacs bleus ou les sacs bleus transparents. C’est une entreprise d’insertion (La Boîte à Papiers) qui effectue le tri manuel des déchets. Déposés en vrac dans les bacs ou les sacs bleus, les déchets doivent être triés par matière pour être recyclés.

Que deviennent les emballages recyclables après leur collecte ?

 Le camions de collecte vident leur chargement (déchets recyclables des bacs bleus) dans le hall du centre de tri.
 Les plus gros déchets non acceptés sur la chaîne de tri (ordures ménagères, encombrants, ...) sont enlevés dès le déchargement. On les appelle « refus ».
 Les emballages recyclables sont alors acheminés sur la chaîne de tri par un tapis d’alimentation.
 Ils sont criblés, c’est-à-dire qu’ils passent à travers un grand tamis. Cela permet de faire tomber les poussières et petits morceaux dans le caisson des refus

chaine de tri Sur la chaîne de tri, les trieurs séparent les déchets recyclables par matière et enlèvent les déchets non recyclables (les refus).
Dans l’ordre, les 13 agents séparent les cartons, les journaux, magazines et revues, les bouteilles, flacons et bidons en PET Clair, PET Foncé et PEHD, l'acier, l'aluminium et les briques alimentaires.

Les refus ayant été retirés tout au long de la chaîne, il ne reste plus à la sortie que des papiers divers et enveloppes qui sont récupérés en bout de chaîne dans un caisson. Les déchets triés par matière tombent dans le silo approprié situé sous la chaîne de tri.

aire de stockage aprs tri

Ils sont conditionnés et compressés sous forme de balles
Les balles sont étiquetées (identification du centre de tri, date, numéro de la balle) et stockées dans le hangar du centre de tri.
 Un camion les achemine vers l’usine de recyclage, lorsque le stock est suffisant.

Et après ? que deviennent nos déchets ?

Dans une première usine, les déchets du bac bleu sont transformés en matières premières : granulés de plastique, lingots d’aluminium, plaques d’acier…
Ensuite, ces matières premières sont dispersées dans de nombreuses usines qui les utilisent dans la fabrication de nouveaux produits.

filiere recyclage

L'Installation de Stockage de Déchets Non Dangereux (I.S.D.N.D.) pour les ordures ménagères

isdnd

Ouvert en 1997, l'Installation de Stockage de Déchets Non Dangereux de Noth est destiné à stocker les « déchets ultimes » provenant de la collecte des foyers du territoire d'Evolis 23. Ces déchets représentent la part non valorisable ou réemployable des déchets collectés par Evolis 23 auprès des particuliers et des professionnels du territoire.
Ils proviennent essentiellement de la collecte des bacs marron, des encombrants non valorisables de déchèteries et des refus du Centre de Tri. Ils sont donc enfouis sur le site de Noth.

L'ISDND : un outil indispensable pour la gestion de nos déchets

Evolis 23 gère les déchets de 60 000 habitants. Ces derniers produisent 20 000 tonnes de déchets non recyclés par an. Cette quantité n’est pas assez importante pour que le recours à l’incinération soit financièrement et techniquement viable. L'ISDND de Noth et celui de Gournay dans l’Indre permettent le traitement local et autonome des déchets, produits par le Nord-Ouest de la Creuse conformément au Plan Départemental d’Elimination des Déchets.

Des normes réglementaires très strictes

Pour installer une ISDND, le sol doit être naturellement imperméable sur une épaisseur réglementaire. Ensuite, plusieurs couches protectrices, avec notamment une couche en géotextile, sont mises en place (voir schéma) pour parvenir à l’étanchéité de l’ensemble.
Les déchets ultimes sont stockés dans des alvéoles. Ce sont des sortes de cuvettes construites selon des normes très exigeantes afin de prévenir tout risque de pollutions des sols et des eaux. Trois alvéoles forment à leur tour un casier.
Les déchets sont donc entreposés dans l’alvéole, compactés et régulièrement recouverts de terre pour limiter les odeurs.  Afin d’éviter l’envol des déchets légers (sacs plastiques notamment), l’alvéole est entourée de filets.
Une fois pleine, l’alvéole est recouverte de terre, d’une membrane limitant les infiltrations d’eau, puis de terre végétale semée de pelouse. On dit que l’alvéole est réhabilitée.
Lors de l’exploitation du casier, les jus produits par les déchets, ainsi que les eaux de pluie emprisonnées dans les alvéoles produisent des lixiviats qui sont pompés et traités en station d’épuration. Les gaz issus de la fermentation des ordures sont collectés puis brûlés par une torchère, afin d’en éliminer le méthane et les odeurs.

coupe cet
 
Au 1er janvier 2012, le site de 20 hectares comprenait 10 casiers réhabilités (de 3 000 m² et de 4 à 8 mètres de haut), 1 en cours d’exploitation et 1 en attente.  Administrativement, l'ISDND devrait fermer en 2018 (selon arrêté préfectoral). Cependant, des opérations de suivi s’effectueront encore pendant 30 ans après la réhabilitation de chaque alvéole.

Les différents camions de collecte

Evolis 23 dispose d'un parc de 11 camions bennes et 3 camions polybennes. Afin de collecter dans de bonnes conditions, les arbres et haies appartenant aux riverains doivent être correctement élagués par ceux-ci de manière à permettre le passage du véhicule de collecte, soit une hauteur supérieure ou égale à quatre mètres vingt (4.20 m).

Le camion de collecte traditionnelle :

De 19 à 26 tonnes,  il collecte soit les bacs marron, soit les bacs bleus

benne collecte

La benne bicompartimentée : 

Elle collecte les bacs marron et les bacs bleus dans deux compartiments distincts et étanches. On l'utilise dans les secteurs éloignés de Noth, où la benne parcoure plus de 100 kms par jour. Elle ramasse en un seul passage les 2 bacs.

benne bi

La benne à chargement latéral :

benne cl

Ce véhicule collecte automatiquement les bacs marron à l'aide de son bras articulé piloté par le chauffeur depuis sa cabine.   Afin de garantir la sécurité, le confort du conducteur et la qualité du service, les usagers doivent veiller à ce que leurs bacs restent au bord de la route, l'ouverture face à la route, parallèles à la route. Ils ne doivent surtout pas être déplacés entre les différents passage.

Le polybenne pour le verre :

Selon le remplissage, les colonnes à verre sont collectées 1fois/semaine à 1fois/mois. Il est important de noter que les déchets déposés à coté de la colonne a verre ne peuvent pas être collecté par ce polybenne. dscf0960