Appel à candidature Rencontre Jeunesse franco-germano-burkinabè

Dans le cadre du projet PLASTIC, un échange jeunesse est prévu pour l’été 2021. L’objectif est la prise de conscience de l’enjeu de la gestion des déchets dans le monde et de permettre un regard croisé entre les territoires. Cet échange va regrouper une trentaine de jeunes originaires de trois pays (le Burkina, l’Allemagne et la France).

Il se déroulera en Nouvelle-Aquitaine et sera encadré par l’association KuriOz (spécialisée dans la solidarité internationale et le développement durable) et des animateurs issus des différents organismes et collectivités participants.

Rencontre Jeunesse franco-germano-burkinabè

  • Mission : Participer activement aux échanges sur la gestion des déchets sur son territoire et dans le monde.
  • Lieu de réalisation : Nouvelle-Aquitaine
  • Dates : du 27 août au 8 septembre 2021 (10 jours)
  • Hébergement collectif, déplacements et nourriture pris en charge

Tous les hébergements collectifs, activités, repas et transports sont pris en charge par le projet PLASTIC. Cependant une participation financière de 60€ est demandée pour couvrir une part des activités de loisirs.

Conditions :

  • Avoir entre 18 et 25 ans
  • Habiter sur le territoire d’Evolis 23
  • Etre motivé et intéressé sur les questions de développement durable

Contenu de l’échange :

  • Ateliers et visites de terrain (centre de traitement, d’enfouissement, entreprises, centre de tri, déchèterie, recyclerie …)
  • Echanges et rencontres avec les acteurs du territoire
  • Soirées culturelles

> Téléchargez le programme complet et le formulaire de candidature <

Les activités et les détails logistiques de l’échange étant en cours de finalisation, la version définitive du programme sera mise en ligne mi-avril.
Date limite de candidature : 01/06/2021
Formulaire rempli à retourner à : service.communication@evolis23.fr

Pour toute demande d’information, contactez-nous sur service.communication@evolis23.fr !

Information Covid-19 : les pays peuvent imposer des restrictions à la liberté de circulation. Le programme pour être modifié selon l’évolution de la situation sanitaire.

Afin de répondre aux Guéretois, concernant l’ensemble des questions relatives à la collecte des déchets ménagers, la ville de Guéret et Evolis 23 les invitent à venir une nouvelle fois à la rencontre des agents d’Evolis 23 :

le mardi 13 avril 2021

  • De 9h à 14h, dans le hall de la mairie
  • De 15h à 18h, ensemble Charles de Gaulle (local ANIMA)

Le mardi 20 avril 2021 :

  • De 9h à 14h, dans le hall de la mairie
  • De 15h à 18h, ensemble Pierrebourg (local ANIMA)

Vous n’avez pas la possibilité d’avoir un composteur chez vous ? Pas de panique, vous pouvez quand même valoriser vos biodéchets grâce aux nombreux sites de compostage collectifs installés sur l’ensemble du territoire.

Ils sont entretenus directement par un agent d’Evolis 23, qui effectue régulièrement des maintenances (mise en maturation, réparation …).

Consultez la carte pour trouver le point de compostage collectif le plus proche de chez vous (attention, certains sont situés dans des résidences privées) :

Vous vivez en habitat vertical ou en centre-ville (sans jardin),  et le point de compostage le plus proche est encore trop loin de chez vous ? Pourquoi ne pas en installer un dans votre quartier ou au pied de votre immeuble ? N’hésitez pas à vous rapprocher de nos services pour étudier la faisabilité du projet 

Ces points sont bien sûr accessibles gratuitement, et peuvent également être installés pour des établissements, immeubles, résidences, …

Et si vous vivez en habitat collectif, Evolis 23 fournit également gratuitement des bioseaux pour les usagers qui en font la demande.

Les derniers points de compostage installés :

  • Le 30/03 à la maison d’arrêt de Guéret, en vue de diminuer la quantité de déchets de l’établissement
  • En mars : dans une résidence privé, rue Jean Jaurès à Guéret

En savoir plus sur le compost : le compost, comment ça marche ?

D’ici les prochaines semaines, il sera possible de récupérer du broyat en déchèterie. En effet, des bacs de broyat en libre-service vont être installés dans les déchèteries de Dun-le-Palestel, La Souterraine et Guéret. Ensuite, il vous suffira de vous rendre en déchèterie, muni de votre pelle et d’un récipient et vous pourrez récupérer jusqu’à 60 litres par foyer par mois.

Comment utiliser son broyat ?

Les vertus du broyat sont multiples ! Il peut par exemple s’utiliser :

Pour le compostage : il sert d’apport carboné qui vient en complémentarité avec les apports de biodéchets. A chaque fois que vous déposez des biodéchets dans votre compost, pensez à y mettre la même quantité de broyat, les apports seront ainsi équilibrés ! En outre, il permet d’absorber l’excès d’humidité et de structurer la matière pour laisser passer l’air et par voie de conséquence, cela limite fortement la présence d’espèces non désirées (moucherons, mouches, rongeurs).

Pour le jardinage : il peut s’utiliser en paillage, en déposant 3 à 5 cm de broyat sur vos cultures. Cette technique permet de protéger le sol et de nourrir la terre en dessous. Il peut être appliqué partout : au sein des plantations, au pied des arbres, arbustes et des plantes,… et les avantages sont multiples :

  • Limiter l’utilisation de désherbant ;
  • Stimuler la vie biologique du sol ;
  • Améliorer la rétention d’eau dans le sol ;
  • Protéger le sol contre le soleil et l’érosion lié au vent ;

Alors restez à l’affut pour connaître les prochaines dates d’ouverture de ce nouveau service !

>> Aller plus loin en Téléchargeant le guide du jardin zéro déchet

Nos appareils numériques ont un impact écologique fort : tant au niveau de leur fabrication et des matériaux qui les composent, mais aussi, et on s’en rend parfois moins compte, de leurs usages.

En effet, rien qu’en pensant aux quantités d’énergie déployées pour maintenir tous ces appareils allumés, on peut déjà se faire une petite idée de l’ampleur du problème. Mais outre cela, les simples flux de données générées par l’utilisation de ces appareils consomment de l’énergie.

Par exemple, saviez-vous qu’une recherche sur Google génère 7g de CO2 et que deux requêtes équivaudraient donc à l’énergie nécessaire pour faire bouillir l’eau d’une bouilloire (15g de CO2) ?

Il est donc important de prendre conscience de son empreinte numérique ! Et de commencer à agir pour la faire diminuer.

Le mois dernier a eu lieu le Cyber World CleanUp Day, c’est donc l’occasion de commencer par des choses simples, comme faire le tri dans ses données ! En effet, le CWD, c’est une journée pour supprimer les données stockées dans le Cloud, sur les serveurs de l’entreprise et de la maison, et sur les équipements numériques afin de contribuer à réduire et à prendre conscience de notre empreinte numérique.

C’est parti pour faire le tri dans ses déchets numérique !

NB : Retrouvez les sources de cet article dans les fiches pratiques à télécharger.

1/ Nettoyer son smartphone et sa tablette

Les applications non utilisées consomment quand même de la mémoire, de la puissance et de la bande passante. Les supprimer permet en outre de la suppression de données non utilisées, de gagner en performance. Ainsi, il est conseillé d’avoir au moins 1 Go d’espace libre pour garantir le bon fonctionnement du système d’exploitation.

Les applications de messagerie instantanée sont gourmande en espace de stockage, d’autant plus lorsque des contenus multimédia sont partagés. Il faut donc bien penser à faire le ménage régulièrement.

Plus de 100 milliards de messages Whatsapp sont échangés chaque jour entre les utilisateurs de l’application !

Voici quelques actions pour vous permettre de faire le tri dans votre portable et éviter la surconsommation de ressources !

Faire le tri dans son smartphone / sa tablette (cliquez pour dérouler les astuces)
  1. Faire le tri dans ses applications.
    Utilisez-vous toutes les applications installées sur votre portable ? Certaines n’ont peut-être pas été ouvertes depuis plusieurs mois… il est temps de les désinstaller ! De la même façon, désinstallez les applications qui font doublon ou qui ont les mêmes fonctionnalités.
  2. Vider le cache.
    La mémoire cache est faite de fichiers temporaires, pour optimiser vos applications mais à terme, elles alourdissent le système d’exploitation et ralentissent votre portable. La plupart des téléphones permettent de vider le cache via « paramètres > stockage > libérer de l’espace ».
  3. Trier et supprimer les fichiers.
    On parie que vous avez des photos floues ou des screenshots qui ne vous servent plus dans votre galerie d’images ? C’est le moment de tout supprimer ! Ou de ranger et d’archiver les documents que vous souhaitez conserver (sur un disque dur ou un cloud par exemple). Et attention aux doublons ! Inutile de stocker les mêmes photos sur une dizaine d’outils différents, la plupart du temps, un seul suffit 😉 . Attention, la plupart des applications de messagerie créé des dossiers dans votre smartphone où sont contenus les medias reçus et envoyés. Pensez bien à faire le tri dedans ! Vous pouvez notamment y retirer les gifs et autres memes reçus qu’il n’est pas utile de conserver.
  4. Supprimer les historiques des messages, anciennes conversations.
    Dans vos messages (sms et mms), selectionnez et supprimez les conversations devenues obsolètes comme les messages sponsorisés, les spams, les messages « OK », « Bien arrivé » ou « Bonne année 2020 ». Dans vos applications de messageries (Whatsapp, Messenger et similaires), vous pouvez aussi supprimer les anciennes conversations et quitter les groupes inactifs.

Vous souhaitez aller plus loin pour que votre portable reste propre toute l’année ? Voici quelques conseils :

  • Privilégiez la version allégée des applications lorsque celle-ci existe, par exemple « Facebook lite », « Youtube Go » ou encore « Twitter lite », …
  • Rédigez des messages plus légers en étant attentifs aux contenus joins et au poids des fichiers envoyés.
  • Mettre à jour les applications : cela permet d’ajouter les nouvelles fonctionnalités, de protéger des failles de sécurité, mais aussi de réduire l’utilisation des ressources.
  • Désactiver la géolocalisation lorsqu’elle n’est pas utile.
  • Désactiver les « données mobiles » quand elles ne sont pas utilisées.

Télécharger la fiche pratique « nettoyer son smartphone et sa tablette » du Cyber World Cleanup Day

2/ Nettoyer ses emails 

Chaque année, c’est plus de 300 milliard de mails qui sont envoyés. Un mail émettant en moyenne 10g de CO2 à l’envoi (le même bilan carbone qu’un sac plastique et qu’une ampoule basse consommation allumée pendant 3 heures), il est important de prendre conscience que les données numériques ont un poids écologique et une empreinte carbone non négligeables.

L’impact de l’envoi d’un mail dépend :

  • Du poids des pièces jointes
  • Du temps de stockage
  • Du nombre de destinataires

Voici quelques actions faciles à mettre en œuvre, qui vous permettront de faire du tri dans vos mails !

Nettoyer ses emails (cliquez pour dérouler les astuces)
  1. Supprimer les emails non essentiels
    • Supprimer les anciens mails : utiliser la fonction de filtrage pour supprimer en masse des mails anciens en sélectionnant ceux qui datent de plus d’un an par exemple.
    • Supprimer les newsletters : utiliser la fonction de recherche en tapant « newsletter » pour faire ressortir toutes les anciennes newsletters qui ne sont plus d’actualité.
    • Supprimer les mails d’un projet terminé ou archivé : en utilisant la fonction de filtrage avec le nom du dossier ou l’email d’une personne associée par exemple.
    • Supprimer régulièrement les mails situés dans le dossier des « indésirables ».
    • Nettoyer les conversations, en ne gardant que les mails les plus récents et en supprimant les anciens ou les mails sans information importante.
  2. Limiter la réception d’emails indésirables
    • Se désabonner des listes de diffusion qui ne vous intéressent plus. Au lieu de supprimer systématiquement les mails de liste de diffusion sans les lire, désabonnez-vous. Il suffit d’ouvrir un des mails et de suivre la mention « se désabonner » (parfois « unsubscribe ») présente souvent en fin de mail.
    • Bloquez les expéditeurs indésirables.
  3. Vider la corbeille !
    • Et oui, les mails supprimés sont stockés dans un premier dans le dossier « supprimés » ou la corbeille. Vous pouvez paramétrer votre boite mail pour qu’ils soient automatiquement effacés au bout d’une certaine durée (1 mois, 6 mois, 1 an, …) à votre convenance, ou les supprimer manuellement en cliquant droit sur le dossier, puis « vider » ou « supprimer ». Dans certaines boites mails, la suppression est déjà automatisée (au bout de 30j dans Gmail par exemple).
  4. Nettoyer son agenda
    • La plupart des clients de messagerie possède une partie calendrier associée. Ce calendrier peut aussi être nettoyé, en enlevant les événements passés.
  5. Bien gérer sa boite mail au quotidien
    • Enfin, d’une manière générale, au quotidien : penser à optimiser votre boite mail, ranger les mails important dans des dossiers et mettre les autres informatifs, les notifications, les mails traités ou sans conséquence à la corbeille.
  6. Aller plus loin
    • Rédiger des mails plus légers : optimiser les médias envoyés, compressez les pièces jointes ou utilisez un site de dépôt temporaire
    • Privilégiez l’instantané : à partir de 3 échanges par mail, il est parfois plus efficace de discuter par téléphone ou par messagerie instantanée.

Dans tous les cas, vous pouvez vous aider des supports officiels du client de messagerie que vous utilisez, en vous rendant sur les sites dédiés : Outlook – GmailOrange

Télécharger la fiche pratique « nettoyer ses emails » du Cyber World CleanUp Day

Nettoyer ses réseaux sociaux

Les réseaux sociaux représentent plus de 5% du trafic mondial sur internet. Chaque jour ce sont plus de 350 millions de photos partagées sur Facebook, 95 millions sur Instagram et 3 milliards sur Snapchat.

En outre, en utilisant les réseaux sociaux, des métadonnées (géolocalisation, horaires et durées de connexion, activités, etc.) sont créées et stockées.

Nettoyer ses données sur les réseaux sociaux permet de libérer de l’espace de stockage et de mieux maîtriser sa présence sur internet.

Nettoyer ses réseaux sociaux (cliquez pour dérouler les astuces)
  • Facebook
    • Supprimer les anciennes publications : vous pouvez utiliser les filtres pour faire apparaître v os anciennes publications sur votre profil, il suffit ensuite de les supprimer (manuellement ou en masse avec l’option « sélectionner tout »).
    • Trier et supprimer les photos et vidéos 
    • Trier les groupes et les mentions j’aime : vous pouvez quitter les groupes inactifs ou vous désabonnez des pages qui ne vous intéressent plus.
    • Limiter la consommation de données à la consultation : dans Paramètres > Vidéos, puis désactivez la lecture automatique des vidéos.
  • Twitter
    • Supprimer vos anciens tweet et retweet
    • Trier les tweets aimés et sauvegardés
  • Youtube
    • Désactiver la lecture automatique des vidéos : lors du visionnage d’une vidéo, un bouton « activer /désactiver » est disponible dans les icônes en haut du lecteur. En outre, dans votre profil, allez dans « paramètres > lecture automatique > lecture automatique sur la page d’accueil » et cochez « désactivée ».
    • Trier la « bibliothèque » : faites le tri dans vos vidéos sauvegardées et dans vos playlists.
    • Supprimer son historique : vous pouvez choisir la période à partir de laquelle le supprimer.
  • Google
    • Suspendre l’enregistrement des activités : dans « paramètres > données et personnalisation ». Vous pouvez également choisir de vider les historiques de vos activités.
  • Instagram, Snapchat, TikTok
    • Ces applications, en plus de stocker des données sur internet, créé des dossiers dans vos smartphones avec les contenus. Pensez à les nettoyer régulièrement ou à les récupérer pour les archiver si besoin.

Voici quelques conseils pour garder ses réseaux sociaux propres toute l’année :

  • Limiter sa consommation de vidéos en streaming : en évitant de scroller à l’infini par exemple. Et oui, il faut savoir s’arrêter 😉
  • Réduire la qualité des photos et vidéos que vous partagez
  • Activer l’économiseur de données
  • Passer en mode sombre
  • Choisir de se déconnecter des réseaux sociaux passée une certaine heure

Télécharger la fiche pratique « nettoyer ses réseaux sociaux » du Cyber World Cleanup Day

Vous voilà fin prêts à faire un premier tri dans vos données ! Mais l’aventure ne s’arrête pas là ! Puisqu’ensuite vous pouvez vous atteler au tri des données stockées dans vos ordinateurs, serveurs et clouds !

Et bien sur, l’opération est à réitérer régulièrement pour qu’elle soit la plus efficace possible.

Lors de la première édition du #CyberWorldCleanUpDay, plus de 22 To de donnés avaient été supprimées ! C’est l’équivalent de 12 622 ampoules allumées pendant un an.

Alors c’est parti, on remet le couvert et on part à la chasse aux données numériques inutiles ! 

>> Aller plus loin pour réduire son empreinte numérique au quotidien : https://www.wwf.fr/agir-quotidien/numerique

Un partenariat international déjà en place

Depuis 2016, Evolis 23 est impliqué dans un projet de collaboration international, avec le Burkina Faso et la région Nouvelle Aquitaine.

Un premier programme de collaboration a été mené de 2016-2019, avec la commune de Ziniaré, dans la province Oubritenga au Burkina. Dans ce cadre plusieurs échanges ont été organisés, avec notamment un déplacement de l’élu référent et du responsable de la collecte à Ziniaré, en novembre 2018, et l’accueil d’une délégation burkinabè (le maire, son deuxième adjoint et deux technicien·ne·s) à Evolis 23 en janvier 2019. Ces échanges ont abouti à la rédaction d’un plan de stratégie des déchets solides urbains pour la commune de Ziniaré.

Le projet PLASTIC

Pour pérenniser ce premier partenariat et aller encore plus loin dans la démarche, Evolis 23 signe, en 2019, une convention pour un projet mutualisé, PLASTIC, qui regroupe 10 territoires engagés dans la coopération internationale pour l’amélioration de la gestion, du traitement et de la prévention des déchets au sein des territoires impliqués.

Projet PLASTIC : PLateforme d’Action et de Sensibilisation au Traitement Individuel et Collectif des déchets – Un monde de ressources.

Ce projet se déroule sur 3 ans, jusqu’en 2021.

Il regroupe 5 collectivités Néo-Aquitaine ;

  • la commune de Châtellerault, chef de file (département de la Vienne)
  • le Conseil Régional de Nouvelle Aquitaine
  • le comité de jumelage Chauvigny Banfora (département de la Vienne)
  • le SYDED 87 (établissement public pour le traitement des déchets en Haute-Vienne)
  • Evolis 23 (syndicat mixte d’aménagement durable en Creuse)

4 communes burkinabè ;

  • Kaya, chef de file (région Centre-Nord)
  • Ziniaré (région Plateau-Central)
  • Boussé (région Plateau-Central)
  • Banfora (région des Cascades)

Et 1 commune allemande :

  • Herzogenaurach (en Bavière)

Il est coordonné par l’organisme néo-aquitain SO Coopération, avec l’appui du CEAS Burkina Faso pour la mise en œuvre au Burkina.

Les actions du projet PLASTIC

4 axes ont été identifiés pour tendre vers l’objectif du projet : le renforcement et l’accompagnement techniques et financiers des communes burkinabè  autour de la question de la gestion, du traitement des déchets et de la sensibilisation des populations burkinabè, allemandes et néo-aquitaines.

Action 1 : Renforcement des compétences communales et des capacités d’actions au Burkina

Ce volet comprend la conception et la mise en œuvre des plans communaux de gestion des déchets, la réalisation d’études techniques et économiques, la formation des agents et des élus, l’organisation des services et la mobilisation des ressources (redevances).

Cette action a permis, entre autre, le financement d’équipements et de matériels pour les services techniques et administratifs municipaux des communes burkinabè.

Action 2 : Sensibilisation et prévention au Burkina

Ce volet s’axe sur les alternatives à l’utilisation des sachets plastiques et les redevances d’enlèvement et traitement des déchets.

Cette action a par exemple donné lieu à : l’élaboration et la diffusion d’émissions de radio thématiques au sein des communes burkinabè, l’évacuation de « tas sauvages » et la mise en place de panneaux d’interdiction de jeter les déchets, la confection et le don de poubelles aux écoles, la confection et la distribution de paniers et sacs réutilisables pour contrer l’utilisation de sacs plastiques, … En tout, c’est plus de 1700 sacs qui ont été confectionnés et distribués sur les communes burkinabè.

Une partie des financements de cette action a été réaffectée à la lutte contre la COVID-19 avec la mise à disposition de gants et de solutions hydro alcooliques et des soutiens à des actions de sensibilisation.

Action 3 : Organisation de la filière déchet (OSC) au Burkina

Ce volet comprend l’accompagnement des Organisations de la Société Civile (OSC) dans leur structuration (formation, acquisition de matériel) et l’étude prospective sur la capacité financière des filières de valorisation.

Cette action a notamment permis l’acquisition d’équipements pour la collecte. Ainsi, près de 1000 poubelles demi-fûts, une vingtaine de bennes, 5 tricycles, et divers matériels ont été financés sur l’ensemble des 4 communes.

En outre, des aménagements ont pu être réalisés pour les centres de tri et décharges des communes : forage, système d’entrainement solaire, pompe immergée, aire de maraichage…

Action 4 : Sensibilisation : L’enjeu des déchets en Nouvelle-Aquitaine et dans le monde

Ce volet prend place en Nouvelle-Aquitaine et consiste en la communication et la diffusion du projet PLASTIC, avec la réalisation de vidéos de présentation, d’une exposition itinérante, de documents de communication, …

Cette action contient également une partie sensibilisation, avec notamment des animations scolaires (en collège) autour des objectifs de développement durable et une rencontre jeunesse internationale.

Une exposition itinérante est en cours de réalisation et tournera, à terme, sur les 10 territoires engagés. Elle devrait être finalisée d’ici l’été.

>> Téléchargez la plaquette du projet PLASTIC <<

Appel à candidature Rencontre Jeunesse franco-germano-burkinabè

Dans le cadre de la sensibilisation des territoires, un échange jeunesse est prévu pour l’été 2021. L’objectif est la prise de conscience de l’enjeu de la gestion des déchets dans le monde et de permettre un regard croisé entre les territoires. Cet échange va regrouper une trentaine de jeunes originaires de trois pays (le Burkina, l’Allemagne et la France).

Il se déroulera en Nouvelle-Aquitaine et sera encadré par l’association KuriOz (spécialisée dans la solidarité internationale et le développement durable) et des animateurs issus des différents organismes et collectivités participants.

Rencontre Jeunesse franco-germano-burkinabè

  • Mission : Participer activement aux échanges sur la gestion des déchets sur son territoire et dans le monde.
  • Lieu de réalisation : Nouvelle-Aquitaine
  • Dates : du 27 août au 8 septembre 2021 (10 jours)
  • Hébergement collectif, déplacements et nourriture pris en charge

Tous les hébergements collectifs, activités, repas et transports sont pris en charge par le projet PLASTIC. Cependant une participation financière de 60€ est demandée pour couvrir une part des activités de loisirs.

Conditions :

  • Avoir entre 18 et 25 ans
  • Habiter sur le territoire d’Evolis 23
  • Etre motivé et intéressé sur les questions de développement durable

Contenu de l’échange :

  • Ateliers et visites de terrain (centre de traitement, d’enfouissement, entreprises, centre de tri, déchèterie, recyclerie …)
  • Echanges et rencontres avec les acteurs du territoire
  • Soirées culturelles

> Téléchargez le programme complet et le formulaire de candidature <

Les activités et les détails logistiques de l’échange étant en cours de finalisation, la version définitive du programme sera mise en ligne mi-avril.
Date limite de candidature : 01/06/2021
Formulaire à retourner à : service.communication@evolis23.fr

Pour toute demande d’information, contactez-nous sur service.communication@evolis23.fr !

Information Covid-19 : les pays peuvent imposer des restrictions à la liberté de circulation. Le programme pour être modifié selon l’évolution de la situation sanitaire.

Rappel : PLASTIC est un programme de recherche et d’innovation technologique, mené par des collectivités locales et des ONG de 3 pays sur le thème de la protection de l’environnement et du climat, du développement durable, avec un focus sur le recyclage et l’élimination des déchets plastiques.

Afin de répondre aux Guéretois, concernant l’ensemble des questions relatives à la collecte des déchets ménagers, la ville de Guéret et Evolis 23 les invitent à venir à la rencontre des agents d’Evolis 23, le mardi 6 avril 2021 :

  • De 9h à 14h, dans le hall de la mairie
  • De 15h à 18h, ensemble Charles de Gaulle (loge du gardien) Ainsi vous saurez tout sur le calendrier de collecte, les contenants collectifs, l’accès en déchèterie… édit du 02/04 : en raison du confinement, la permanence à Creusalis est annulée.